4 gouvernances

Gouvernance adaptative, gouvernance émotionnelle, gouvernance grégaire et gouvernance instinctive

Quel est l'état d'esprit, l'attitude, le mode de fonctionnement mental qui nous gouverne dans la situation présente ?

Autrement dit, quelle est notre "gouvernance" intérieure ici et maintenant ?

Ou bien plus généralement, sous quelle "gouvernance" prenons-nous les décisions importantes ou passons-nous les grandes étapes à l'échelle de notre vie ?


L'ANC offre une grille de lecture novatrice permettant de décrypter notre fonctionnement mental et de déterminer notre "gouvernance" personnelle dans la vie "réelle" ainsi que :

  • le "poids" qu’elle pèse lors de nos grandes décisions (choix d’études et de métier, de partenaire, de lieu et mode de vie, d’employeur, etc.) 
  • & la façon dont elle contribue sans doute à notre façon de hiérarchiser nos priorités, de les arbitrer "au final" (au-delà des mots et autres velléités), même par défaut et de façon silencieuse voire inconsciente (évitement, déni).

De façon simplifiée et à titre pédagogique, l'ANC distingue en effet :

  • La Gouvernance émotionnelle, qui s'exprime lorsque l’émotionnel (désirs/aversions) nous gouverne et constitue, lorsqu’il y a dilemme entre émotion et raison, la source de nos choix ultimes et de nos actes
  • La Gouvernance grégaire, qui se manifeste lorsque les problématiques de rapports de force dominent notre vie et nous préoccupent sans cesse et en tout (et nous faire faire des cauchemars la nuit...)
  • La Gouvernance instinctive, qui prend le dessus lorsque nous avons constamment besoin de sensations fortes et instinctivement stimulantes, comme du stress pour se mettre au travail avant un examen ou comme de grignoter tout le temps (des sucreries et autres produits "riches en calories") pour se récompenser, si rien d’autre ne nous fait bouger (dépression molle par refoulement de nos motivations inconditionnelles et/ou de notre mode adaptatif)
  • La Gouvernance adaptative, qui s'exprime lorsque nous ne décidons rien d’important (sauf urgent) sans nous être assuré que nous sommes pleinement et globalement en accord avec l’orientation, ses conséquences rationnelles à court et long terme, tant personnelles que relationnelles, émotionnelles que matérielles... dans la mesure où ce qui guide notre vie au final est piloté par l'état d'esprit adaptatif (ou plus précisément le "Contenant adaptatif"), à savoir la curiosité/créativité, la sagesse/souplesse, la nuance/le dépassement des apparences, la prise de recul et de hauteur, la réflexion logique et l'opinion personnelle pleinement assumée.

Le principal objectif de l'ANC est de faciliter le passage volontaire à la gouvernance adaptative et l'émergence d'un art de vivre empreint de sérénité et d'empathie.